Le programme

vendredi 02 septembre 2016

Le programme 2016-2017

Réservez en un clic en allant sur l'onglet billetterie

Samedi 8 octobre 2016 – Hall de Paris – 21H

26eme  EDITION DU TARN & GAROCK

Organisé par l’ADDA 82 en collaboration avec la Mairie de Moissac et Moissac-Culture-Vibrations


Cette 26ème édition du Tarn & Garock aura permis d’accompagner quatre projets de musiques actuelles avec des actions répondant aux besoins des groupes : pré-production en studio, répétitions scénique, coaching, showcase… 
En plus des dispositifs spécifiques pour chaque groupe, des modules de formations ont été proposés en collectif autour du booking, de la communication et de la structuration du projet. Ainsi le DAAD Music a mieux répondu aux questions des groupes et a proposé un accompagnement à la carte englobant l’ensemble des étapes de la construction d’un projet de musiques actuelles.    

Après ces mois studieux, le concert du Tarn & Garock permet aujurd’hui de voir sur scène quatre groupes proposant des esthétiques et des parcours différents. Sans compétition, c’est l’occasion de valoriser la scène locale et de provoquer la rencontre des musiciens et du public dans des conditions professionnelle d’un festival de musiques actuelles. Depuis 25 ans, des « Guests » se produisent également sur la scène du tarn & Garock. Cette année, c’est le groupe The 1969 Club qui viendra clôturer la soirée avec son rock énergique.     
 


DANIELS CHILD vous invite à découvrir sa musique pop électro avec des influences rock mais toujours teintées de cette atmosphère sombre et envoûtante faisant la part belle aux sonorités électroniques.           

OFF THE CLOCK, un «autre» rock énergique et spontané dans lequel les rythmiques, les riffs et la puissance de frappe s’entremêlent à une voix féminine survoltée.

SWR produit un hardcore brutal, ponctué de moshpart beatdown. Après un EP et une vingtaine de concerts en 2015 avec Lionheart, Reign Supreme, Blow Fuse, Fat Society, Black Knives...le groupe prépare son premier album pour fin 2016.

SPLEEN OPM c’est un esprit rock dans un corps synthétique et atmosphérique !
Les influences musicales du groupe navigue entre dark wave, rock indus et même électropop, le tout surmonté du timbre distinctif de Jérôme au chant.

The 1969 Club        
Chaleur, Puissance et Furie » est la maxime qui pourrait efficacement caractériser The 1969 Club. Amoureux du rock’n’roll, ce trio a signé avec Satan il y a déjà bien longtemps. De ce père spirituel, ils ont appris la lourdeur, la délectation et la distorsion. On avait déjà eu un aperçu de leurs possibilités en 2014 sur leur précédent EP « IVORY ». Enregistré au Brighton Electric Studio par Mike Lord (Blood Red Shoes/Nick Cave/ The Wytches), ce premier album navigue entre imprécations pop allongées à la sauce reverb’ et rythmiques tendues comme la corde d’un gibet où le chant prend des allures de comptine maladive. De la pop, The 1969 Club ne retient que l’immédiate jouissance, l’évidence du songwriting et jette tout le reste par la fenêtre en hurlant comme des possédés.

Offert

Du 19 octobre au 1er novembre 2016

DIAGONALES D'AUTOMNE

Organisé par Organum - Cirma

Requiem de Pedro de Escobar (XVIe s.) et Chants polyphoniques

Les Diagonales d’Automne sont situées à mi-chemin entre l’équinoxe d’automne et le solstice d’hiver. Elles nous conduiseènt dans le recueillement d’un long cheminement en cette période particulière de la Toussaint, moment privilégié pour approfondir les chants qui au cours des siècles accompagnèrent les défunts au moment du grand passage vers l’au-delà. Ces Diagonales offrent une occasion unique, à des stagiaires de toutes nationalités, de s’initier au Requiem de Pedro de Escobar autour de Marcel Pérès. Chaque année est proposée la découverte d’un requiem polyphonique des XVe et XVIe siècles.

D’autres sessions sont organisées sur des thèmes bien différents, comme la chanson polyphonique du  XVIe siècle et le chant byzantin.


 

DU SAM 2 AU MERC 5 NOVEMBRE 2016

6ème EDITION DU TEMPS DE L'ARENE

Organisé par Arène Théâtre

Parce qu'avec le théâtre tout est possible, la Cie Arène Théâtre vous propose cette année deux spectacles très différents et métamorphose pour l'occasion le Hall de Paris.

D'abord, sous la neige, de la poésie et de l'émotion avec la geste des endormis, puis sous le signe de l'humour corrosif et décalé avec Courteline'Show.

Mercredi 2 novembre /Hall de Paris //15H

avec goûter offert  

Mercredi 2 novembre /Hall de Paris//21H

LA GESTE DES ENDORMIS

création Cie Arène Théâtre - théâtre/marionnettes

créé en résidence au Hall de Paris

tout public à partir de 8 ans - durée : 1 h

texte : Virginie Barreteau

mise en scène - scénographie : éric Sanjou

interprétation : Céline Pique - Christophe Champain - Frédéric Klein

univers sonore : Olivier Champain

vidéo : Xavier Robert

 

"Geste : cycle de poèmes épiques racontant l'ensemble des aventures d'un héros."

Virginie Barreteau, jeune auteure et comédienne, a écrit ce très beau texte en s'inspirant de la légende de Saint Nicolas : trois enfants qui partent glaner aux champs se perdent et se retrouvent chez un boucher qui les transforme en "petit salé". Sept ans plus tard, Saint Nicolas les "ressuscite".

La geste des endormisest une épopée où l'on suit deux frères et une sœur : Isan la cadette, Johane le second et Éric l'aîné. Ces trois-là partent jouer dans la campagne, ils s'amusent, chantent, découvrent la forêt sombre et insolite et s'interrogent : doivent-ils retourner à la maison ? Doivent-ils se fier à l'oiseau mystérieux, suivre le ruisseau, rester dans la clairière ? Ils s'égarent et la nuit vient avec le froid, la peur, les rêves et le sommeil sonore de la forêt. Ils aperçoivent une lueur dans la nuit, frappent à la porte d'une maison. C'est celle du boucher… Les comédiens manipulent les mannequins-poupées de Isan, Johane et Éric et leur font accomplir la geste, l'aventure fantastique de la fratrie. C'est un songe haletant et doux, cruellement tendre comme un rêve éveillé de l'enfance, un étrange petit miracle dans la neige.

Vous vous perdrez avec  les trois enfants dans l'espace du Hall de Paris métamorphosé en forêt enneigée…

Tarif : PT 15€ ; TR 10€ ; TAB 8€ ; T- de 12 ans 4€      

séances scolaires les jeudi 3 et vendredi 4 novembre à 10H et 14H

infos: Cie Arène Théâtre : 05 63 94 05 78 -

Vendredi 4 et Samedi 5 novembre/Hall de Paris / 21H

COURTELINE'SHOW

Cie Arène Théâtre

 

tout public - durée : 1 h 15

texte : Georges Courteline

mise en scène - scénographie : éric Sanjou

interprétation : Céline Pique - Christophe Champain - Thierry de Chaunac - éric Sanjou

Au temps de l'Arène, il y a eu du  Georges Feydeau, un "Le Tutu" iconoclaste et aussi du Eugène Labiche avec "la Perle de la Canebière". Et hop cette année, du Georges Courteline pour se faire plaisir !

 

A partir de la pièce les Boulingrin, l'Arène Théâtre invente et tisse une petite folie théâtrale féroce et cocasse. Chez les Boulingrins, ça déménage ! Il n’y a pas de place pour la délicatesse, la tendresse ou le pince-fesse… Monsieur Des Rillettes, pique-assiette venu en visite, fait son numéro mais va aussi faire les frais de la rage folle du couple infernal. Secondés par leur "bonne", monsieur et madame Boulingrin vont s'acharner et le mettre en pièce dans une débauche de tortures SM "grandguignolesque". Ici la méchanceté fait loi, la monstruosité règne et l'horreur guette. Ça se bagarre joyeusement, ça s'égaye, ça chante et ça danse.

C'est du Courteline dans l'Arène, jusqu'à la mise à mort… de rire !

 

Tarif : PT 15€ ; TR 10€ ; TAB 8€ ; T- de 12 ans 4€    

infos Cie Arène Théâtre : 05 63 94 05 78

Pendant la résidence de création au Hall de Paris : Répétitions de la geste des endormis ouvertes au public :

Mercredi 26 octobre à 18H30 (entrée libre) suivi d’une rencontre avec la Cie autour d’un apéritif

 

Réunion d’information lancement de l’atelier amateur 2016/2017 : Atelier théâtre animé par le metteur en scène éric Sanjou.

Vendredi 28 octobre à 20H - Hall de Paris (calage planning séances et création d’un spectacle en avril 2017

Spectacles tout public (non placé). Etant donné le dispositif scénique du spectacle la geste des endormis, la jauge est limitée. Réservation préférable.

Tous les soirs de représentation, à partir de 19H45, la Cie Arène Théâtre vous ouvre sa Bodega au Hall de Paris : bar et restauration.

La Cie Arène Théâtre est conventionnée par la Ville de Moissac, le Département de Tarn-et-Garonne et la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 

Samedi 5 novembre/Hall de Paris / 21H

COURTELINE'SHOW

Cie Arène Théâtre

 

tout public - durée : 1 h 15

texte : Georges Courteline

mise en scène - scénographie : éric Sanjou

interprétation : Céline Pique - Christophe Champain - Thierry de Chaunac - éric Sanjou

Au temps de l'Arène, il y a eu du  Georges Feydeau, un "Le Tutu" iconoclaste et aussi du Eugène Labiche avec "la Perle de la Canebière". Et hop cette année, du Georges Courteline pour se faire plaisir !

 

A partir de la pièce les Boulingrin, l'Arène Théâtre invente et tisse une petite folie théâtrale féroce et cocasse. Chez les Boulingrins, ça déménage ! Il n’y a pas de place pour la délicatesse, la tendresse ou le pince-fesse… Monsieur Des Rillettes, pique-assiette venu en visite, fait son numéro mais va aussi faire les frais de la rage folle du couple infernal. Secondés par leur "bonne", monsieur et madame Boulingrin vont s'acharner et le mettre en pièce dans une débauche de tortures SM "grandguignolesque". Ici la méchanceté fait loi, la monstruosité règne et l'horreur guette. Ça se bagarre joyeusement, ça s'égaye, ça chante et ça danse.

C'est du Courteline dans l'Arène, jusqu'à la mise à mort… de rire !

 

Tarif : PT 15€ ; TR 10€ ; TAB 8€ ; T- de 12 ans 4€    

infos Cie Arène Théâtre : 05 63 94 05 78

 

Samedi 12 novembre / Hall de Paris / 21H
"24 IMAGES A LA NOIRE"

 

CE CONCERT EST PROPOSE EN SOUTIEN AU FESTIVAL DES VOIX, DES LIEUX;;; DES MONDES.

 


Le jazz et le cinéma ont toujours fait bon ménage...
Le spectacle proposé par le «CinéJazz Quartet» est une relecture d’une sélection de bandes originales extraites du cinéma français, américain, italien.... depuis l’époque du cinéma muet. Composé de musiciens chevronnés, le quartet distille 1h20 de redécouverte musicale étonnante des plus grands thèmes immortalisés par Nino Rotta, François de Roubaix, Ennio Morricone, Vladimir Cosma…

Dans ce spectacle original et surprenant, l’image laisse entièrement la place au son. En interaction avec la musique, les dialogues et les ambiances sonores extraits des ­films se mêlent à l’interprétation «live» des musiciens et invite le spectateur à plonger dans sa mémoire cinématographique.
« Mais quel est ce thème ? …des images vont vous revenir. Fermez les yeux, laisser vous guider et redécouvrez autrement l’univers des films que vous avez vus et aimé... »
Des «Temps modernes» de Charlie Chaplin à «La guerre des étoiles» de George Lucas, en passant par «Le vieux fusil» de Robert Enrico ou «Un homme et une femme» de Claude Lelouch... les musiciens du «CinéJazz Quartet» sont là pour accompagner le spectateur dans cette découverte émotionnelle tout au long de la séance.

Avec :
Thierry Montagne (piano)
Jean-Claude Lafargue (trompette - bugle)
Laurent Salgé (basse)
Jean-Marc Jouany (batterie)

TARIF MINIMUM : 15€. TARIF SOUTIEN 1 : 20€; TARIF SOUTIEN 2 : 25€; TARIF MOINS DE 12 ANS : 4€

 

Mardi 15 novembre / Hall de Paris / 21H
ORCHESTRE DE CHAMBRE DE TOULOUSE

CE CONCERT EST PROPOSE EN SOUTIEN AU FESTIVAL DES VOIX, DES LIEUX;;; DES MONDES.

 

Félix Mendelssohn (1809-1847) Symphonie pour cordes n°2
Johann Strauss (1804-1849, le père) Deux valses opus 298 et 241
Johann Strauss (1825-1899, le fils) Valse de l’Empereur, Le beau Danube bleu, Anen Polka
Camille Saint-Saëns (1835-1921) Le Carnaval des Animaux (version cordes de Gilles Colliard)

Pour un concert de soutien, la gaieté et l’énergie sont de rigueur ! Valses de Strauss et Carnaval des Animaux, c’est un programme revigorant que nous vous proposons.
Vous confondez les deux Strauss, ne sachant pas qui est le père et qui le fils ? Rassurez-vous... nous aussi ! Les valses que nous vous proposons ici sont parmi les plus célèbres. Une musique qui met du baume au coeur. Au final, la « musique classique » est une invention en grande partie viennoise. Haydn, Mozart, Beethoven, puis Schubert ouvrent à Vienne la voie du nouveau style classique qui supplante le baroque et qui très vite va prendre la voie du romantisme. Les Strauss sont leurs dignes descendants.
Le Carnaval des Animaux est une plaisanterie musicale commise par Saint-Saëns en 1866 !
Lion, Poules et Coq, Hermiones, Tortues, Eléphant, etc. etc., c’est à la visite d’un très grand zoo musical que Saint-Saëns nous invite.
Cette pièce que les enfants adorent mais qui ne s’adresse pas particulièrement à eux s’inscrit dans la longue tradition de la musique dite
« représentative » initiée à l’époque baroque.

TARIF MINIMUM : 22€. TARIF SOUTIEN 1 : 25€. TARIF SOUTIEN 2 : 28€. TARIF MOINS DE 12 ANS : 6€

Vendredi 22 novembre 2015 – Hall de Paris – 21H

DARLING

film de CHRISTINE CARRIERE

 

Voici trois ans que le CLSPD de Moissac et plus particulièrement le groupe de travail autour des violences intrafamiliales organise une semaine de communication dédiée à la sensibilisation du grand public à la thématique des violences intrafamiliales.

Soirée autour d’un film avec l’association la Bobine

Cinéma Concorde.

Entrée offerte soirée financée par le FIPD

 

 Avec Antoine Laurent, Marina Foïs, Guillaume Canet

Darling est une femme d'aujourd'hui, lancée dans le broyeur de la vie, et qui donne l'impression de toujours choisir la mauvaise direction. Elle souffre car la vie ne l'épargne jamais vraiment. Mais elle ne se voit pas comme une victime. Elle ne s'apitoie pas sur son sort. Au contraire, son parcours, son histoire, témoignent d'une rage de vivre envers et contre tout. Elle se bat pour exister. Si elle tombe, elle se relève. Ses rêves se heurtent à la réalité mais elle avance, toujours et encore. Proche de la rupture, elle puise au fond d'elle-même une énergie pour continuer.

Sa parole la révèle comme une femme qui veut garder sa dignité et séduire malgré tout.
Darling est naïve et effrontée, instinctive et courageuse. Elle possède la force vitale d'une héroïne de tragédie.

Offert

EXPOSITION  « L’EGALITE EN BANDES DESSINEES »

DU 21 NOVEMBRE AU JEUDI 30 NOVEMBRE

 

 

Cette exposition est portée par la Mairie de Toulouse l’Espace des Diversités et de la Laïcité de Toulouse en collaboration avec l’association le Refuge

L’intér de cette exposition c’est qu’elle est complétée par une mallette pédagogique avec les titres présentés dans l’exposition. 12 panneaux  dont

BD et immigration; La BD face au racisme; BD et égalité fille –garçon; La BD face au sexisme; BD et liberté d’aimer; La BD face à l’homophobie; Zoom sur le genre autobiographique; Zoom sur le genre historique; Zoom sur le genre SF- Fantastique; Zoom sur le genre humoris

Offert

Mercredi 23 novembre 2017 – Hall de Paris – 19H
LETTRES D'AUTOMNE
- Festival Littéraire /26ème édition

« L’UN & L’AUTRE »

avec Brigitte Giraud, invitée d’honneur & de nombreux écrivains et artistes

 

 « L’écriture commence avec l’autre, le lecteur. Tout commence avec l’autre : le langage, les gestes, les émotions. L’autre est celui à cause de/grâce à qui j’écris. Autre invisible, proche ou lointain. Lecteur connu ou inconnu, à qui je m’adresse, contre qui je lutte, à qui je parle. »   Brigitte Giraud

Le programme de cette 26e Edition de lettres d’automne donnera a voir, a entendre et partager l’œuvre et l’univers de Brigitte Giraud.

Auteur de romans, récits et nouvelles, conseillère littéraire de la fête du livre de Bron, Brigitte Giraud dirige également la collection de littérature « la foret » aux éditions stock, qui publie des auteurs contemporains comme Fabio Viscogliosi, Mona Thomas, Dominique a ou Carole Allamand. Elle obtient le prix Goncourt de la nouvelle pour l’amour est très surestime (stock 2007), le prix Giono pour une année étrangère (stock 2009) et la mention du prix Wepler pour à présent (stock 2001). En 2013, elle publie avoir un corps et en 2015, nous serons des héros. Ses livres sont traduits dans une quinzaine de langues, et son roman pas d’inquiétude (stock 2011) a été adapté par France Télévision.

Depuis la chambre des parents, parus en 1997, Brigitte Giraud construit livre après livre une œuvre qui traduit et questionne, avec précision et finesse, une certaine manière d’être au monde et d’être en lien avec les autres.

« L’un et l’autre » est le thème qu’elle a choisi d’explorer en compagnie de nombreux écrivains et artistes tout au long de ces lettres d’automne.

 

Au programme

Rencontres et tables rondes autour du thème de cette Edition et des sujets abordés dans l’œuvre et l’univers artistique de l’invite d’honneur

Spectacles, lectures, concerts et expositions parfois créées spécifiquement pour le festival

Passerelles entre la littérature et diverses disciplines artistiques : cinéma, musique, etc.

Actions de médiation et un programme autour du livre pour la jeunesse a destination du public scolaire et du public familial

Librairie du festival et rdv autour du livre avec les librairies indépendantes de la ville

Partenariats avec les structures et associations culturelles de la ville et du département

Offert

Samedi 14 janvier 2017 – Hall de Paris – 21H

FRANCOIS XAVIER DEMAISON

Organisé par Moissac Culture & Moissac-Culture-Vibrations


Qu’y a- t-il de commun entre la Corse, un castor inculpé pour trafic de sciure, une chasse à courre, un régime detox, un entraîneur de foot en tongs, un américaine de Brooklyn, une association lucrative sans but et une chèvre?

Rien ?
Si !
Le tout nouveau spectacle de François-Xavier Demaison !

Il y a dix ans, il montait sur scène pour la première fois...Dix années de rires qu’il va nous raconter, ses dix ans à lui.

En 1h30, François-Xavier, en virtuose, incarne une galerie de personnages toujours plus drôles et étonnants. Comédien

Tarif : PT 30€ ; TR 25€ ; TAB 20€ ; T- de 12 ans 10€

 

 

Jeudi 19 janvier 2017 – Hall de Paris – 21H

ORESTE AIME HERMIONE QUI AIME PYRRHUS QUI AIME ANDROMAQUE QUI AIME HECTOR QUI EST… MORT

spectacle du Collectif Palmera

 

Organisé par Moissac-Culture

Oreste aime Hermione qui aime Pyrrhus qui aime Andromaque qui aime Hector qui est mort… C’est sur cette chaîne amoureuse à sens unique que se noue le drame. Une histoire de passions contrariées et d’honneurs bafoués, dans laquelle nous guident avec habileté deux acteurs. Deux comédiens caméléons, tour à tour commentateurs de la pièce et partie prenante du spectacle, qui endossent progressivement l’ensemble des rôles. Homme ou femme, chacun des personnages trouve en eux l’incarnation du conflit intérieur qui le ronge et le mènera à son funeste destin.

Tarif : PT 15€ ; TR 10€ ; TAB 8€ ; T- de 12 ans 4€       

 

 

Dimanche 22 janvier 2017 – Hall de Paris – 16H

CAMILLE & JULIE BERTHOLLET

 

Organisé par Moissac Culture & Moissac-Culture-Vibrations

Camille BERTHOLLET : violon, violoncelle / Julie BERTHOLLET : violon. Durée : 1h

Après de prestigieuses études, Camille est déjà reconnue pour son talent.

Camille Berthollet possède la qualité rare d’être virtuose dans deux instruments, en violon et en violoncelle. En 2014, lauréate au concours Prodiges sur France 2 à tout juste 15 ans, elle accède à la notoriété auprès du public. Du haut de ses 16 ans, elle est nominée dans la catégorie "Révélations" aux Victoires de la Musique Classique.

Pour cette première grande tournée en France et à l’internationale, nous pourrons entendre Camille en violoniste ou violoncelliste, et sa soeur Julie Berthollet, jouer aussi bien Vivaldi et Brahms que les argentins Carlos Gardel et Astor Piazzolla.

Tarif : PT 28€ ; TR 24€ ; TAB 20€ ; T- de 12 ans 6€

 

Jeudi 2 février 2017 – Hall de Paris – 21H

FATEMA BIENAU-DELA DE L'HORIZON

Ou la vie rêvée d’une femme algérienne

Organisé par La Bibliothèque municipale dans le cadre du Festival Alors... Raconte

 

 Pour tous, dès 14 ans    Durée : 1h20

Création du texte et Récit : Cahina Bari 
 Regard extérieur : Francine Chevaldonné 

"Fatema, ses parents ne parlaient pas français… Ou juste quelques mots… Mais son père l’avait inscrite à l’école pour qu’elle devienne "la meilleure".
La suite est un peu comme un voyage inattendu et saisissant qui vous prend aux tripes et vous redépose sur la berge, étourdi et changé, un peu comme un long vertige où chacun se reconnait et dont personne ne sort vraiment indemne.

Fatema est une de ces femmes simples que l’histoire a confrontées contre leur gré à des défis bien plus grands qu’elles. Aucun manuel ne retiendra jamais leur nom. Et pourtant, chacune de ces anonymes s’est retrouvée à des places, à des rôles qui n’avaient rien d’ordinaire. Le moindre de leurs vécus dépasse les plus folles fictions, à l’image du siècle auquel elles ont appartenu…

Ce spectacle n’épargne ni l’inconfort de la double identité, ni la douloureuse relation franco-algérienne, ni la guerre dite "d’Algérie", ni les amours interdites en temps de conflit, ni la paix, ni les indépendances, ni l’émergence de la femme en quête d’elle-même, ni l’errance de l’être à la recherche de sa propre vérité...
Mais au bord des larmes, il rebondit toujours vers le rire et l’autodérision."

 

Offert


 

Samedi 4 février 2017 – Hall de Paris – 17H30

ORCHESTRE NATIONAL DU CAPITOLE DE TOULOUSE

Histoire de Babar, le petit éléphant

Texte de Jean de Brunhoff - Orchestration de Jean Françaix

Francis POULENC (1899-1963)

 

Organisé par Moissac-Culture

Durée de l’œuvre : 1H environ

Dans le cadre du  projet pédagogique de l'Orchestre National du Capitole de Toulouse, le Chef d'Orchestre Christophe Mangou vient de diriger une série de concerts destinés aux scolaires et au public familial. Christophe Mangou et l'Orchestre du Capitole ont offert aux classes maternelles «L'histoire de Babar, le petit éléphant» de Francis Poulenc, mis en scène par l'Armée du Chahut.

En août 1940, Poulenc démobilisé se trouvait à Brive chez des cousins. L’entendant improviser au piano, la petite fille de ses

 

cousins s’était approchée de lui et lui avait dit : « Oh ! Oncle Francis, ce que vous jouez est tellement ennuyeux !

 

Pourquoi ne jouez-vous pas ceci ? ». Et elle avait posé sur le pupitre du piano le livre de Jean de Brunhoff, L’histoire de Babar le petit éléphant.

Poulenc s’était alors mis à improviser pour elle, prenant note au fur et à mesure des idées que la fillette lui suggérait.

Cinq ans plus tard, aiguillonné par la même petite fille qui lui demandait : « Et Babar ? »,  Poulenc reprit l’œuvre pour l’achever.

« C’est l’histoire d’un petit éléphant, dont la mère est tuée par un méchant chasseur. Babar réussit à fuir. Il arrive à la ville où il est recueilli par une vieille dame seule qui aime les petits éléphants : elle l’habille avec un beau costume, elle lui achète une belle auto.

Mais les éléphants ne sont pas faits pour les villes. Babar regrette sa forêt natale. Et lorsque ses cousins Arthur et Céleste viennent le chercher, il les suit en laissant sa vieille amie bien triste. Retour triomphal dans la forêt, où le vieux roi meurt pour avoir mangé un champignon vénéneux.

Voilà Babar élu roi des éléphants, dans l’enthousiasme. On le couronne, il se marie avec Céleste. Tout le monde est bien content et danse avec joie. Quand la fête a pris fin, Babar et Céleste devant les étoiles, songent à leur bonheur ».

Christophe Mangou Direction et présentation Armée du Chahut

Mise en scène Hervé Salliot Récitant

Cofondateur de la compagnie « L’Armée du Chahut » dont les spectacles sont joués au Festival d’Avignon ainsi que dans de nombreuses villes en France, il est aussi invité en tant que récitant par plusieurs orchestres français. Il se produit régulièrement avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse dans des œuvres du répertoire (Pierre et le Loup, Piccolo, Saxo et Compagnie ou Le Carnaval des Animaux) ou de nouvelles créations.

Tarif : PT 22€ ; TR 17€ ; TAB 15€ ; T- de 12 ans 6€

 

Samedi 25 février 2017 – Hall de Paris – 21H

HALKA

Une nouvelle création

du Groupe Acrobatique de Tanger

avec la collaboration artistique de

Abdeliazide Senhadji, Airelle Caen,Boutaina el Fekkak et Sanae el Kamouni

Organisé par Moissac-Culture & Moissac-Culture-Vibrations

 

Quatorze artistes sur scènes, douze acrobates dont deux femmes et deux musiciens.

Tous se disent être des « enfants » de Sidi Ahmed ou Moussa, un Saint soufi du quinzième siècle, protecteurs des acrobates marocains. Même si les croyances actuelles laissent peu de place à l’aura magique dont bénéficiaient leurs ancêtres, ils ne se privent pas de le rappeler. Dans Halka, les artistes du Groupe Acrobatique de Tanger questionnent avec leurs corps les mémoires d’un art qui a façonné leur rapport au monde. Leurs prouesses acrobatiques, puissantes et singulières, puisent dans cette tradition héritée du passé le vocabulaire de leur création contemporaine.

Avec elles, les acrobates explorent les contradictions de leur monde tiraillé entre sacré et profane, goût pour le spectaculaire et présence de l’invisible, authenticité et emprunts. Cette acrobatie est aussi musique. Ils nous partagent la leur, faite de poésie déclamée, de cris, de chants et de percussions. Ils expriment avec un humour sans limite cette liberté d’avoir pu franchir grâce à cet art les frontières géographiques, culturelles, de genre, de classe… Les spectateurs sont invités à abandonner leurs repères et à se laisser envoûter par l’énergie de leurs corps multiples, acrobatiques et sonores.

Création Collective / Groupe acrobatique de Tanger : Lamiae El Alaoui, Amal

Hammich, Mohammed Hammich, Mustapha Aït Ouarakmane, Adel Châaban,

Mohammed Achraf Châaban, Mhand Hamdan, Najib El Maïmouni Idrissi, Abdelaziz

El Haddad, Samir Lâaroussi, Younes Yemlahi, Ouahib Hammich, Hamza Naceri, Hammad Benjkiri –

Collaborations artistiques : Abdeliazide Senhadji, Airelle Caen, Boutaina el Fekkak

Collaborations acrobatiques : Abdeliazide Senhadji, Airelle Caen, Nordine Allal

Collaboration en acrobatie marocaine : Mohammed Hammich (le père)

Création lumière : Laure Andurand

Création Musicale : Xavier Collet

Costumes : Ayda Diouri

Production & diffusion : Jean-François Pyka

Administration & développement : Roselyne Burger

Direction du Groupe Acrobatique de Tanger : Sanae El Kamouni

Production de l’association Halka (Paris - France) en coproduction avec l’association Scènes du Maroc (Tanger - Maroc).

Tarif : PT 22€ ; TR 17€ ; TAB 15€ ; T- de 12 ans 6€

 

Jeudi 2 mars 2016 – Hall de Paris – 21H

TOM NOVEMBRE
LE RECITAL

Organisé par Moissac-Culture

UN ONE MAN SHOW MUSICAL

Après un passage remarqué au théâtre Trévise à Paris de février à juillet 2015, puis en tournée depuis 2014, Tom Novembre peut se réjouir d’avoir conquis son public avec son nouveau one man show « Le Récital ».

Un chanteur, auteur-­‐compositeur, interprète, qui fait Son retour à la vie publique, met sur scène, la dernière main du récital qu'il va donner le soir réglages du son, présentations et répétition des chansons, révision des codes de contact avec le public... Mais cette séance est troublée par l'intervention de divers personnages pittoresques-­‐un agent de sécurité intraitable, un agent artistique approximatif, un fan intrépide, un technicien simiesque-­‐qui vont infiltrer son univers et traverser son territoire. Il réussira quand même à répéter quelques chansons en entier en s'accompagnant à la guitare à l'omnichord, très kitch instrument électronique des années 80. Treize ans après sa dernière prestation solo, on retrouve avec plaisir, intacts, sa chaleureuse et virtuose voix de baryton, son élégante prestance un rien vintage, son regard clair, son swing musical, son style décalé et farceur où se télescopent séquences burlesques  et poésie. Entre Jacques Tati et les Monty Pythons, Bourvil et Franck Sinatra

Tarif : PT 22€ ; TR 17€ ; TAB 15€ ; T- de 12 ans 6€

 

 

Samedi 4 mars 2017 – Hall de Paris – 21H

LAMBERT WILSON

WILSON CHANTE MONTAND

Organisé par Moissac Culture & Moissac-Culture-Vibrations

Coproduction Théâtre National Populaire

Avec le soutien du FCM et de la SACEM

Pourquoi Yves Montand?

Pourquoi aujourd'hui?

Vingt-cinq ans après sa disparition, que nous reste-t-il de lui? 

Une silhouette longiligne et souple, vêtue de noir, les échos d'une voix reconnaissable entre mille, un vibrato particulier, un répertoire considérable, des rencontres avec les plus grands poètes et compositeurs de son temps, une longue carrière d'acteur de cinéma, un engagement politique, des femmes, Simone Signoret, Edith Piaf, Marilyn Monroe, une popularité immense. 

J'ai demandé à Christian Schiaretti, le directeur du TNP de Villeurbanne de concevoir et de mettre en scène un spectacle en chansons autour de cette icône du XXème siècle. À partir des personnages qui l'auront accompagné, des rencontres qu'il aura faites pendant toute sa vie, nous tenterons d'esquisser, entre textes, poésies et musique, le portrait d'un homme qui, issu du monde ouvrier, et par la seule force de son ambition et de son talent, a su laisser derrière lui une réelle oeuvre : ce répertoire, précisément, dont il a été à l'origine. 

Une trentaine de chansons arrangées par Bruno Fontaine, six musiciens sur scène, et un acteur qui chante évoquant, sans jamais vouloir l'imiter, un chanteur devenu acteur. 

Lambert Wilson  Mars 2016 

Tarif : PT 35€ ; TR 30€ ; TAB 28€ ; T- de 12 ans 12€

 

 

Mercredi 8 mars 2017 – Hall de Paris – 21H

MARIE-PAULE BELLE
Comme au Cabaret

Organisé par Moissac Culture & Moissac-Culture-Vibrations

dans le cadre  DE LA JOURNeE DE LA FEMME

 

Le nouveau spectacle de Marie Paule Belle célèbre les cabarets mythiques de la «Rive gauche» (L'Ecluse, L'Echelle de Jacob...) qui l'ont vu débuter.

Seule au piano, Marie Paule Belle évoquera son parcours à travers ses chansons historiques (La Parisienne, Wolfgang et moi, La Biaiseuse,..) des chansons de son dernier album (Assez, Celles qui aiment elles …) et à travers les auteurs et compositeurs du répertoire français : Fragson, Vincent Scotto, Guy Béart,  Mouloudji, Yvette Guilbert,  Barbara, Jacques Brel, Jacques Prévert, le répertoire de Cora Vaucaire etc.

Passant de l'humour à la nostalgie, du clin d'œil ironique à la gravité, de l'éclat de rire à l'intensité du silence, nous nous promènerons avec elle, d'une émotion à l'autre, en chantant ...

Création lumière et régie générale : William Prein

Son : Yann Lemaître

Manager : Michel Miletti

Production : Les Lucioles

Chargée de diffusion : Claude Diot

Tarif : PT 25€ ; TR 20€ ; TAB 18€ ; T- de 12 ans 6€

 

Vendredi 17 mars 2017 – Hall de Paris – 21H

MYRIAM NAISY
PepsiKen et BarbieKola

Organisé par Moissac Culture

Le spectacle est un hommage à l'adolescence.

Un kaléidoscope chorégraphique, un défilé acide, entre consommable et jetable, poupées en sucre et robots musclés, marionnettes dans la toile, justiciers masqués, ou humanoïdes plastiques.

Les deux interprètes se projettent en images retouchées sur papier glacé, objets de désirs, objets de pouvoir.

Puis se libèrent de cette spirale de clichés, de diktats et de jeux de rôles…

Dans ce monde de l'apparence, rien n'est plus profond que la surface !!!

Tarif : PT 15€ ; TR 10€ ; TAB 8€ ; T- de 12 ans 4€

 

Mardi 21 mars 2017 – Hall de Paris – 21H

LE CRI DU LUSTRE

CIE TUTTI

Organisé par Moissac-Culture

Mise en scène Stéphane Ghislain-Roussel

 

Au pays des instruments à cordes, le public part à la découverte de sons inédits et jubile au rythme du jeu fantasque d’un quatuor décomplexé…   
Il est des musiciens qui savent déployer les sons comme un album d’images… Un quatuor atypique fait battre le cœur du bois et des cordes pour en tirer des bourdonnements d’insectes, le murmure flûté du grand vent dans les steppes, la lame des vibrations secrètes qui mugit au fond des océans… Tous les modes de jeux sont à l’épreuve – percussifs, frottés, grattés, ou grincés - pourvu qu’ils provoquent une autre forme d’écoute. Un paysage sonore inédit se déploie, né d’un sens de l’improvisation aussi jovial que virtuose.           

Un quatuor atypique       

La formation présentée dans ce spectacle n’a rien de traditionnelle. Elle s’est imposée dans le prolongement de recherches menées autour des cordes par deux des interprètes : Julie Läderach (violoncelle) et Chris Martineau (alto). L’idée naquit ensuite de doubler ce duo d’origine pour proposer une formation « au carré ». Deux violoncelles et deux altos composent donc ce quatuor qui s’attache à forger une sonorité commune tout en jouant de la personnalité de chaque instrumentiste. Car la performance ludique est omniprésente au sein de ce concert atypique qui s’amuse de toutes les ressources offertes par les instruments.

Tarif : PT 15€ ; TR 10€ ; TAB 8€ ; T- de 12 ans 4€

 

 

Vendredi 31 mars – Hall de Paris – 21H

CALI EN SCENE


Organisé par Moissac-Culture & Moissac-Culture-Vibrations

Raconter une vie

Désosser des chansons, peut-être connues, ou plus confidentielles et puis d’autres chansons, encore, plein d’autres,  des nouvelles, qui arrivent, offertes pour la première fois.

Raconter, se raconter, seul,  voilà l’histoire  en fait tout se résume au désir de vivre à jamais.

Cali

Avec le soutien de Scènes Vosges Arts de la Scène à Epinal

Tarif : PT 28€ ; TR 24€ ; TAB 20€ ; T- de 12 ans 8€

 

Vendredi 21 avril – Hall de Paris– 21H

« Au vent mauvais » par The Hyènes

BD-concert

Organisé par Moissac Culture

Il n’est pas aisé d’avoir Denis Barthe au téléphone. « Je sais pas pourquoi j’ai acheté une maison, je suis toujours en camion…». Quand son voisin, le dessinateur Thierry Murat le contacte au sujet de ce projet, rock & road movie s’imposent. Séduit par la voix d’une inconnue dont il vient de trouver le téléphone portable, un ex-taulard prend la route vers l’Italie pour le lui rapporter. Le groupe de rock The Hyènes s’empare de cette traversée d’amour tragique. Projetée sur grand écran, la BD emprunte au cinéma son « transport en commun ». En direct, une déferlante musicale cousue main, bulle après bulle. Du gros son, mais aussi des faux airs de balade, un rythme qui ne se relâche qu’après le noir final. Où l’on découvre que The Hyènes sous leur réputation carnassière, cachent un cœur d’or…

Tarif : PT 15€ ; TR 10€ ; TAB 8€ ; T- de 12 ans 4€

 

Samedi 22 avril 21H

& dimanche 23 avril 16h 2017 – Chapelle du Séminaire ( dans la yourte)

TANIA'S PARADISE
Cie Attention Fragile

Organisé par Moissac Culture

"Ça se passe dans une yourte Kirghize. Il faut bien brouiller un peu les pistes. Au centre, une piste minuscule, des gens tout autour. Pas plus d’une cinquantaine. C’est que Tania est toute seule et qu’il faut qu’elle puisse regarder tout le monde au moins une fois les yeux dans les yeux.

Si on voulait voir dans cette scénographie une allégorie quelconque, on se dirait en regardant Tania entourée des spectateurs : elle est cernée ! Mais il faut se méfier des allégories, c’est pauvre comme le langage des fleurs. Le théâtre, le cirque, veulent des langages plus obscurs et plus mystérieux. Dans ce lieu très intime, le corps lui aussi est plus en confidence qu’en représentation. Tania ne joue pas devant les gens, mais parmi les gens. C’est précieux. Le cercle à un avantage, il oblige l’artiste à un dynamisme perpétuel, on ne peut se poser que très peu de temps. Les gens qui sont là, assis en rond, ne sont pas dans une relation seulement à l’artiste, ils sont ensemble et leur capacité à partager s’exerce autant que celle de recevoir le spectacle. Ce n’est pas forcément facile au début, parce que chacun a apporté un peu de sa solitude, mais il y a toujours un moment où une émotion particulière, un rire venu de plusieurs côtés à la fois, vient souder cette communauté fragile. Et c’est tout juste si à la fin, l’artiste ne peut pas tout simplement s’éclipser."

Tarif : PT 15€ ; TR 10€ ; TAB 8€ ; T- de 12 ans 4€

 

Jeudi 27 avril 2017 – Hall de Paris – 21H

De Stefan ZWEIG

Adaptation Eric-Emmanuel SCHMITT

Mise en scène Steve SUISSA

Avec

Clémentine CELARIE

Loris FREEMAN

Samuel NIBAUDEAU

Organisé par Moissac Culture & Moissac-Culture-Vibrations

Une femme rangée traîne son ennui dans les casinos. A Monaco, elle rencontre un jeune homme qu'elle décide de sauver du jeu. Du moins le croit-elle...Vertige et confusion des sentiments...Jusqu'où la passion nous conduit-elle ? Chacun se reconnaîtra dans ce chef-d’œuvre.

Jamais Zweig n’a montré, avec autant d’intensité, la personne inconnue qui se tapit au fond de nous, et qui attend son heure… Un voyage fascinant dans la complexité humaine.

Tarif : PT 28€ ; TR 24€ ; TAB 20€ ; T- de 12 ans 8€