Le programme


Actualités Le programme

Festival des Voix 2016

vendredi 04 septembre 2015

Vendredi 17 juin (date et lieu à définir)

WANTED JOE DASSIN

Ce spectacle tendre et loufoque autour des premières chansons de Joe Dassin (1965/1973) met en lumière les racines blues et country-folk de son répertoire et son goût pour les histoires bien ficelées. Franco-américain, Joe a su - sans les trahir - jeter un pont entre ces deux cultures ; l’occasion d’évoquer un pan passionnant de l’histoire de la chanson française, lorsqu’elle s’est peu à peu imprégnée de musiques d’Outre-Atlantique en conservant un sens aigu de la narration, grâce à la plume d’auteurs qui faisaient du cousu main pour leurs interprètes. La Bande à Bonnot, Les Dalton, Le petit pain au chocolat seront de la fête, mais aussi Mon village du bout du monde, Comme la lune et quelques pépites méconnues qui évoquent un autre far-west, plus inquiet, celui des losers et des émigrants.

Avec Ben Ricour, lonesome cow-boy à la voix grave et éraillée, Laurent Madiot, transfuge des Fouteurs de Joie, et Cheveu, shérif hirsute échappé de Monsieur Lune, la nouvelle scène française salue les sixties.

http://naive.fr/oeuvre/wanted-joe-dassin

 

Samedi 18 juin (date et lieu à définir)

BOMBES 2 BAL

 

Les Bombes 2 Bal chantent pour les anniversaires, pour les ouvriers qui bossent dans la rue, pour les sportifs qui suent sous leurs maillots, pour toutes les occasions qui font les larrons.

« Notre envie, disent-elles, c’est que les gens continuent ensuite à chanter et à danser sans nous, chez eux.” Voilà le fabuleux dessein des Bombes 2 Bal : répandre le virus salvateur d’une musique jouée pour tous et par tous, propager à tous les étages de la société la fièvre d’un folklore hautement contagieux.
Dès les premières mesures de Chat perché, on sait de quel bois inflammable se chauffent les chansons de Bombes 2 Bal. Bien sûr, le cousinage entre l’Occitanie et le Nordeste est activement célébré, à travers des titres éloquents (On adore le forró ou Nordeste, Occitania) et la présence de musiciens brésiliens (Heleno dos 8 baixos, Coco Raizes de Arcoverde, Valdir Santos et Silverio Pessoa) qui ferraillent avec ardeur.

www.bombes2bal.com

 

Mercredi 22 juin (date et lieu à définir)

LIOR SHOOV

Ukulélé, Hang, tubes en plastiques, harmonica, mignonnettes d’alcool, jouets, genoux percussifs, tambourins, … sont utilisés dans une performance mélangeant “musique de son monde”, jeu corporel et expression de l’instant. Sans aucune difficulté pour passer d’un style à l’autre mais traversée par une exigence intacte et personnelle, Lior Shoov entremêle ses influences pour mieux donner à voir un geste singulier. Autodidacte dans le spectacle vivant et dans la musique, elle explore les limites entre la scène et l’espace public. Son expérience de la composition instantanée et du nomadisme façonne son style et sa personnalité hors du commun.

Cette jeune femme israélienne parcourt depuis 5 ans les 4 coins du monde avec une tortue sur son dos et, dans ses bagages, d’étranges instruments. Au gré des festivals de rue, des jardins publics et des salles de concert, elle dévoile ses compositions aux passants, aux pigeons, aux grand-mères. Ses prestations sont marquées par l’humour, la danse et le chant, et par la multitude d’objets musicaux qui s’enchaînent et s’entrechoquent.

liorshoov.com/fr/

 

Jeudi 23 juin (date et lieu à définir)

LIOR SHOOV

Ukulélé, Hang, tubes en plastiques, harmonica, mignonnettes d’alcool, jouets, genoux percussifs, tambourins, … sont utilisés dans une performance mélangeant “musique de son monde”, jeu corporel et expression de l’instant. Sans aucune difficulté pour passer d’un style à l’autre mais traversée par une exigence intacte et personnelle, Lior Shoov entremêle ses influences pour mieux donner à voir un geste singulier. Autodidacte dans le spectacle vivant et dans la musique, elle explore les limites entre la scène et l’espace public. Son expérience de la composition instantanée et du nomadisme façonne son style et sa personnalité hors du commun.

Cette jeune femme israélienne parcourt depuis 5 ans les 4 coins du monde avec une tortue sur son dos et, dans ses bagages, d’étranges instruments. Au gré des festivals de rue, des jardins publics et des salles de concert, elle dévoile ses compositions aux passants, aux pigeons, aux grand-mères. Ses prestations sont marquées par l’humour, la danse et le chant, et par la multitude d’objets musicaux qui s’enchaînent et s’entrechoquent.

liorshoov.com/fr/

 

Jeudi 23 juin - 21H - Village des Voix

TEN STRINGS

 

De la musique traditionnelle très excitantes, remplie d’énergie, avec un rythme novateur, une cadence précise et très ajusté » (The Guardian). Nominés en 2013 pour le gala Musique Folk Canadien, en 2014 & 2015 ECMA & le gala Musique IPE, ce trio dynamique bilingue joue de la musique Irlandaise, Acadienne, Française et des compositions originale trempées de rythmes moderne à saveur international. Leurs musiques à son unique et leurs présence contagieuse sur scène les amènent en tourne à travers le Canada, les Êtas-Uni et l’Europe.

 

www.tenstringsandagoatskin.com/?lang=fr

 

 

Jeudi 23 juin- Cloître - 22h

MICHEL LEGRAND AU PIANO & VINCENT NICLO

au chant Accompagnés d’un trio

avec l'accord de la  production KI M’AIME ME SUIVE

Michel Legrand et Vincent Niclo se sont rencontrés à l'occasion du spectacle "Les parapluies de Cherbourg" au Châtelet .Vincent  NIclo interprétait le rôle de guy et Michel Legrand dirigeait l'orchestre symphonique. Ils ont alors eu l'idée de faire un spectacle ensemble où il serait question des plus belles chansons française  et .Ils ont alors eu l’idée de faire un spectacle ensemble où ils erait question des plus belles chansons françaises et Américaines du Maître.

Certaines connues du public français et d’autres à découvrir.

Vincent Niclo ayant une capacité assez rare de pouvoir changer de registre, de la variété à

La comédie musicale, de la ballade à la chanson d’amour, Michel Legrand a pensé à l'accompagner avec un big band à l’occasion d’un concert unique au Palais des Congrès à Paris en janvier 2016.

Et parce qu’ils adorent travailler ensemble, ils ont décidé de partir en tournée avec une formule légère.

C’est donc accompagnés d’un trio qu’ils vont s'amuser à passer d’un genre à l’autre, aussi passionnément que leurs deux caractères le demandent, et qu’ils surprendront un public toujours plus large.

 

 

www.vincentniclo.com/

http://www.michellegrandofficial

 

Vendredi 24 juin 2016 Hall de Paris / 20h

Emily Loizeau
« Mona »

FURAX présente...
dans le cadre du 20ème Festival des Voix, Des Lieux... Des Mondes

 

Emily Loizeau (chant et piano) / Olivier Koundouno (violoncelle)
Csaba Palotai (guitare) / Emily sera également accompagnée
d’un(e) batteur/percussionniste et violoniste.

 

Après son « Piano Cello Tour » où elle a interprété quelques une de ses plus belles chansons issues de ses trois derniers albums en duo avec son violoncelliste, Emily Loizeau revient en 2016 avec une nouvelle création.
Elle nous propose cette fois une immersion musicale tirée de l’univers de son roman « MONA » sur lequel elle travaille ainsi
qu’un répertoire de nouvelles chansons en anglais et en français recueillies dans un album prévu début 2016. Ce nouveau projet sera mis en scène sous plusieurs formes dont une tournée de
concerts.
Emily Loizeau sera entourée de quatre musiciens dont le violoncelliste Olivier Koundouno et le guitariste Csaba Palotaï, ses deux fidèles partenaires

 

Vendredi 24 juin/ Place Durand de Bredon / 20h45

LES CLANDESTINES
« BOOTS AND ROOTS »

Destination Sud-Est des Etats-Unis.

Delta     du Mississipi, Tennessee, Caroline, Virginie…

Les Clandestines traversent l’océan pour aller aux racines de la musique d’Amérique du Nord.

Elles abordent un nouveau territoire, creuset d’influences multiples qui marquent de leur empreinte notre propre histoire musicale. Elles abordent un nouveau répertoire, nourri de la vie dans les campagnes et les villes. Les chants qui le constituent racontent les grands espaces, le déplacement et la survie au quotidien. Ils sont puissants, invitent à entrer en résistance et à vivre pleinement. Ils communiquent un élan particulier.

La période à laquelle s’intéresse la compagnie se situe entre la fin du 19ème siècle, à l’époque où la Frontière se ferme jusqu’aux premières années de la grande dépression, au début des années 30. Les formes musicales sont encore assez brutes, très émotionnelles et sans fioritures.

Nourris de ces influences et affirmant leur goût pour le métissage, Les Clandestines et le musicien Vincent Posty s’approprient ces sources, les recomposent, interrogent la tradition en la confrontant à un vocabulaire musical actuel, créent un univers musical singulier. Neuf voix de femmes dialoguent avec un instrumentiste. Pluralité de timbres,  tant pour les voix que pour les instruments, précision de la langue, recherche des contrastes et du groove.

L’invention et la création musicale sont le fruit d’un travail d’écriture collective, à partir de morceaux existants.

Autour de ce répertoire, Les Clandestines poursuivent leur travail sur le corps, le mouvement et l’inscription dans l’espace public.

www.lesclandestines.fr/

 

Vendredi 24 juin/ Cloitre/ 22h

YAËL NAÏM

"OLDER"

Il y a des artistes qui ont cette faculté incroyable de nous entraîner dans leur monde dès les premières notes d’un morceau. Yael Naim fait partie de cette catégorie d’artistes. Nous connaissons sa douce voix, son timbre soul, parfois un peu jazzy et toujours envoûtant rendu célèbre par le titre planétaire New Soul. En quelques années, la chanteuse israélienne a su se faire une place dans le paysage musical français. Depuis le succès de son premier album en 2007, la chanteuse ne cesse de grandir musicalement. À 37 ans, elle revient avec Older, conçu avec son éternel complice, David Donatien, compositeur et multi-instrumentiste de talent.

Ce nouvel opus renforce son identité musicale teintée de pop et de folk. Au fur et à mesure des titres, Yael Naim se découvre peu à peu et nous raconte ses textes qui font écho à son parcours et aux événements qui ont marqué la chanteuse ces dernières années. Tantôt joyeuse sur des morceaux comme Until the Walk, parfois plus grave comme pour Coward mais toujours lumineuse, la chanteuse parvient à nous surprendre par son étonnante souplesse vocale et la facilité avec laquelle elle joue de ses accords. Ses nuances sont gracieuses, élégantes et parfaitement maîtrisées.

Sortie d’album  mars 2015

www.yaelnaim.fr/

 

Vendredi 24 juin/ Village des Voix/ 22h30

BOBBY DIRNINGER

Si le Blues et la note bleue restent la clé de voûte de sa musique, cela fait longtemps que Bobby DIRNINGER en a largement repoussé les limites! Preuve en est les 10 nouvelles compositions qui sont enregistrées avec son nouveau groupe (plusieurs membres ont participé à "The French Connection"). Les 10 nouveaux titres enregistrés sont autant de clins d'oeil au Blues bien sûr, mais également au rock, au ska, au rock progressif des années 70, au folk, au jazz. C'est en mars prochain que sortira dans les bacs "THE BOOK", le nouveau CD  de ce français au parcours atypique, faisant désormais partie de "la famille" Outre-Atlantique, mais resté étonnamment méconnu chez nous.
2013 sera-t-elle son année ?

www.bobby-dirninger.com/

 

Samedi 25 juin/ Village des Voix/ 18h

LES CLANDESTINES
« BOOTS AND ROOTS »

Destination Sud-Est des Etats-Unis.

Delta     du Mississipi, Tennessee, Caroline, Virginie…

Les Clandestines traversent l’océan pour aller aux racines de la musique d’Amérique du Nord.

Elles abordent un nouveau territoire, creuset d’influences multiples qui marquent de leur empreinte notre propre histoire musicale. Elles abordent un nouveau répertoire, nourri de la vie dans les campagnes et les villes. Les chants qui le constituent racontent les grands espaces, le déplacement et la survie au quotidien. Ils sont puissants, invitent à entrer en résistance et à vivre pleinement. Ils communiquent un élan particulier.

La période à laquelle s’intéresse la compagnie se situe entre la fin du 19ème siècle, à l’époque où la Frontière se ferme jusqu’aux premières années de la grande dépression, au début des années 30. Les formes musicales sont encore assez brutes, très émotionnelles et sans fioritures.

Nourris de ces influences et affirmant leur goût pour le métissage, Les Clandestines et le musicien Vincent Posty s’approprient ces sources, les recomposent, interrogent la tradition en la confrontant à un vocabulaire musical actuel, créent un univers musical singulier. Neuf voix de femmes dialoguent avec un instrumentiste. Pluralité de timbres,  tant pour les voix que pour les instruments, précision de la langue, recherche des contrastes et du groove.

L’invention et la création musicale sont le fruit d’un travail d’écriture collective, à partir de morceaux existants.

Autour de ce répertoire, Les Clandestines poursuivent leur travail sur le corps, le mouvement et l’inscription dans l’espace public.

www.lesclandestines.fr/

 

Samedi 25 juin/ Village des Voix/ 19h

RADIO BABEL MARSEILLE

Radio Babel Marseille s'annonce comme une promesse de découverte, humaine, puissante et colorée. Promesse tenue et livrée, jaillissante de ces cinq voix qui s'élèvent. Au dessus du Vieux-Port avec l'énergie d'une polyphonie polyglotte. Dans ce premier album Vers des Docks et des Quais, les cinq musiciens ont mis à l'honneur les textes de Louis Brauquier poète marseillais, marin au long cours, mais ils se sont aussi inspirés des poètes de la rue, ceux qui, dans une Marseille ouverte à vif, ont toujours un bagage à partager, une nostalgie à crever, une émotion qui déborde. Par les timbres variés des voix et le groove du beat-box, les cinq hommes de Babel créent une variété de rythmes, de sons et d'ambiances, et nous mènent d'un pays à l'autre, d'une langue à une autre. Blues, combo, volutes arabes, racines occitanes sont les alliés d'une même destinée et finissent ensemble dans un bouge ou sur les rivages. Dans une ville où l'on change de continent en traversant la rue, Radio Babel Marseille chante ce monde depuis la Joliette, entre embarcadère et débarcadère, le regard toujours tourné vers l'ailleurs.

Cathy Jauffred -

www.radiobabelmarseille.com/

 

Samedi 25 juin/ Cloître/ 22h

ROKIA TRAORE

"NE SO"

Le monde, selon Rokia Traoré, est à l’image des pièces qui composent Né So, et notamment de sa chanson-titre qui, telle une saisissante eauforte, décrit en quelques strophes la détresse des peuples déracinés de force… Chargé de douleurs et de joies, traversé d’épreuves et d’espoirs, il est couvé par un regard qui, même dans la plus grande adversité, refuse de céder à la tentation de la dramatisation comme de la résignation.

La reprise aussi terrienne qu’aérienne de Strange Fruit, nouvel emprunt au répertoire  de Billie Holiday , résonne comme le point d’orgue de cette démarche. Dans ce récit toujours empoignant de la folie haineuse des hommes, mis en écho aux crispations et durcissements de notre époque, la voix de Rokia Traoré, entremêlant recueillement et ferveur, exprime l’humble subjectivité d’une artiste qui, depuis sa position de témoin, se replace dans le contexte de l’humanité, de cette humanité qui l’enrobe et la dépasse tout à la fois. “Je crois que c’est dans ce mouvement-là, du cas particulier au cas général, que je tiens – et qu’on tient tous – le coup. C’est peut-être ça, la maturité : aimer une vie où l’on n’est pas toujours au centre de sa propre vie…”

Dans ces mots résident sans nul doute la raison et le but de Né So : Rokia Traoré s’y invente un “chez soi” qui invite à regarder le monde et la condition humaine tels qu’ils vont, dans toute la gamme de leurs complexités, de leurs difficultés et de leurs beautés.

Sortie  album prévue début  2016

http://www.rokiatraore.net/

 

Samedi 25 juin/ Village des Voix/ 22h30

BOBBY DIRNINGER

Si le Blues et la note bleue restent la clé de voûte de sa musique, cela fait longtemps que Bobby DIRNINGER en a largement repoussé les limites! Preuve en est les 10 nouvelles compositions qui sont enregistrées avec son nouveau groupe (plusieurs membres ont participé à "The French Connection"). Les 10 nouveaux titres enregistrés sont autant de clins d'oeil au Blues bien sûr, mais également au rock, au ska, au rock progressif des années 70, au folk, au jazz. C'est en mars prochain que sortira dans les bacs "THE BOOK", le nouveau CD  de ce français au parcours atypique, faisant désormais partie de "la famille" Outre-Atlantique, mais resté étonnamment méconnu chez nous.
2013 sera-t-elle son année ?

www.bobby-dirninger.com/

 

Samedi 25 juin/ Village des Voix/ 23h

TROTTOIR D'EN FACE

 

Le Trottoir d'en face regorge d'histoires croustillantes et de valeurs humaines qui nous donnent d'ores et déjà envie plutôt que de regarder nos pieds, de relever la tête pour voir ce qu'il s'y passe et partager un moment avec ce joyeux métissage musical entre Rock, Rumba, Chanson, Ballade, Reggae et autres cuivre dézingués.

A croquer sans modérations, comme une tranche de vie musicale, tout simplement!

www.facebook.com/le.trottoir.den.face

 

 

 

Dimanche 26 juin (date et lieu à définir)

LES CLANDESTINES
« BOOTS AND ROOTS »

Destination Sud-Est des Etats-Unis.

Delta     du Mississipi, Tennessee, Caroline, Virginie…

Les Clandestines traversent l’océan pour aller aux racines de la musique d’Amérique du Nord.

Elles abordent un nouveau territoire, creuset d’influences multiples qui marquent de leur empreinte notre propre histoire musicale. Elles abordent un nouveau répertoire, nourri de la vie dans les campagnes et les villes. Les chants qui le constituent racontent les grands espaces, le déplacement et la survie au quotidien. Ils sont puissants, invitent à entrer en résistance et à vivre pleinement. Ils communiquent un élan particulier.

La période à laquelle s’intéresse la compagnie se situe entre la fin du 19ème siècle, à l’époque où la Frontière se ferme jusqu’aux premières années de la grande dépression, au début des années 30. Les formes musicales sont encore assez brutes, très émotionnelles et sans fioritures.

Nourris de ces influences et affirmant leur goût pour le métissage, Les Clandestines et le musicien Vincent Posty s’approprient ces sources, les recomposent, interrogent la tradition en la confrontant à un vocabulaire musical actuel, créent un univers musical singulier. Neuf voix de femmes dialoguent avec un instrumentiste. Pluralité de timbres,  tant pour les voix que pour les instruments, précision de la langue, recherche des contrastes et du groove.

L’invention et la création musicale sont le fruit d’un travail d’écriture collective, à partir de morceaux existants.

Autour de ce répertoire, Les Clandestines poursuivent leur travail sur le corps, le mouvement et l’inscription dans l’espace public.

www.lesclandestines.fr/

 

Dimanche 26 juin (horaire et lieu à définir)

MIEKO MIYAZAKI

 

Son apprentissage auprès de Tomizo HURUYA sensei et Sachiko TAMURA sensei, puis au sein de la « Tokyo National University of Fine Arts and Music » est couronné par une prestation de soliste en présence de l’impératrice du Japon dans le cadre du palais impérial.

En  2006, l'oeuvre de l'artiste japonaise Mieko Miyazaki,« The Current » (Koto et Flûte Shakuhachi ), est élue par les spécialistes du « Hogaku Journal » comme l’une des 30 plus belles compositions de tous les temps pour le Koto.

Elle  remporte en 1993 les plus haute distinctions lors des auditions de la radio nationale NHK- FM. Bientôt, ses concerts en Asie ( Japon,Chine, Singapour,Taiwan…) en Europe, et aux Etats-Unis , la consacrent comme concertiste de premier plan. A cette même époque, elle est choisie par la « Japanese foundation » et le ministère des affaires étrangères pour représenter le Japon lors de manifestations culturelles internationales ( Italie, France, Norvège, Belarus…).

www.miekomiyazaki.com/

 

Dimanche 26 juin/Hall de Paris/ 16h30

ALAN STIVELL

AMZER

Alan Stivell, c’est d’abord une originalité totale.

Non content de faire renaître à son plus jeune âge un instrument oublié, il en dessine peu après les formes électriques.

Non content de faire fusionner la musique de ses racines avec le rock, il ne s’arrête pas à ce mariage à deux, et puise à toutes les influences possibles : un éclectisme poussé à l’extrême.

Bien sûr qu’Alan Stivell est LE chantre de la musique celtique, et même son concepteur.

Mais ceci pourrait faire oublier qu’il poursuit la quête d’une « musique globale ». Rien d’immodeste dans cette recherche : seulement une attirance irrésistible et rare pour toutes les musiques, dans l’espace et le temps.

Si on écoute ses 24 albums, difficile de ne pas y trouver les influences des principaux genres musicaux, les références de diverses époques, de l’antiquité aux acquis de l’électronique et l’évocation de multiples ethnies.

La culture la plus chère à son coeur reste cependant au centre de son oeuvre. D’ailleurs, une musique vraiment universelle pourrait-elle exclure la musique celtique ?

De même, sa voix navigue au gré des émotions et des envies, à travers différents styles, différents timbres, différents âges, libérée de la pesanteur - en particulier par des placements rythmiques très personnels -.

Les mots qu’il y pose, les siens ou ceux d’autres auteurs, voyagent comme ses musiques, comme ses voix, d’un style et d’une langue à l’autre (jusqu’aux prononciations locales et à l’intérieur d’un même texte). Les plus

cartésiens pourraient s’y perdre.

Lui-même poursuit tranquillement son chemin.

Et son public semble ne pas perdre un fil - ou une corde de harpe - qui le lie à lui, depuis cinquante ans pour certains depuis cinq jours, pour d’autres.

http://www.alanstivell.bzh/language/fr/

 

Dimanche 26 juin /Cloître/ 19h

OMAR HASAN &L'ORCHESTRE DE CHAMBRE DE TOULOUSE

CAFE TANGO

 

Ancien joueur de rugby du Stade Toulousain et de l’équipe nationale d’Argentine, Omar Hasan, nous fait partager sa deuxième passion : le chant qu’il a commencé à pratiquer sur les bancs de la chorale universitaire de sa ville natale de Tucuman.
Porté depuis sont enfance par la musique tango, ce baryton rend hommage à ses origines en nous embarquant dans un incroyable voyage intitulé Café Tango. Diplômé du CESMD (ISDAT) de Toulouse, où il enseigne désormais l’accordéon, Grégory Daltin est soliste au sein de L’Orchestre National du Capitole, et accompagne également sur scène plusieurs artistes comme Coco Guimbaud, Mouss et Hakim, Batignolles, Les Grandes Bouches, Didier Labbé et J.-L.Amestoy.

http://www.omarhasan.com/

 

Dimanche 26 juin /Village des Voix/ 21h

LES OGRES DE BARBACK ET LE BAL BROTTO LOPEZ

 

Enfin, ils osent !

Depuis plusieurs années, les deux formations se tournent autour, se guettent, se frôlent, s’invitent régulièrement.

Cela fait maintenant plus de vingt ans que les Ogres de Barback défendent, sans aucune concession à « l’air du temps », leur conception  de la chanson française : décloisonnée et ouverte  sur le monde, qu’elle se fasse « classique » ou métissée, acoustique ou électrique, clin d’œil aux glorieux anciens ou directement en prise avec les sonorités du nouveau millénaire, poétique ou survoltée, amoureuse ou contestataire, pour les petits ou pour les grands ou pour les deux à la fois… Le Bal Brotto Lopez écume, quant à lui, tous les parquets folks d’Europe depuis bientôt quinze ans, amenant avec  lui ses sonorités méditerranéennes, ses musiques primitives et  ses grooves enracinés, ses musiques de danse ou de transe, ses instruments traditionnels (cornemuse des Landes de Gascogne, hautbois traditionnel des Pyrénées, fifres et flutes, accordéon diatonique), ses chants en français, occitan ou espagnol, qui parfois se font polyphoniques.

Ancrés initialement dans un champ musical précis [la chanson à texte pour l’une, la musique traditionnelle des pays d’Oc pour l’autre], les deux groupes n’ont eu de cesse d’enrichir celui-ci en l’ouvrant à différentes sonorités d’ailleurs, sans jamais ni le perdre de vue, ni le trahir.

http://www.lesogres.com/

 

lire la suite