La presse

samedi 21 janvier 2017

Festival des voix : Calypso Rose et Luc Arbogast à l'affiche

On savait déjà qu'Imany chanterait au cloître le 23 juin et que Doolin' serait sur la scène du village des voix le même jour à 23 heures.



On sait désormais que l'artiste caribéenne Calypso Rose, la reine de la musique antillaise, a confirmé sa présence le 25 juin à 18 heures au hall de Paris. Elle interprètera son nouvel album «Far from home», produit en collaboration avec Manu Chao. Dans un autre genre, Luc Arbogast, le chanteur médiéval passé par l'émission The Voice fera résonner sa voix de contre-ténor le 24 juin à 21h30 au cloître. La chanteuse engagée israélienne Noa, auteure notamment de la musique du film La vie est belle , est également à l'affiche. Elle chantera le 17 juin à 21 heures à Lafrançaise. Mais le festival des Voix ce n'est pas que des têtes d'affiches. C'est aussi des «voix à découvrir». Celles du Barber Shop Quartet, un groupe qui va dévoiler ses harmonies a capella, un peu burlesques, presque circaciennes, le 15 juin pour l'ouverture et le 16 juin du festival. Le Bal Brotto Lopez rempile cette année encore le 16 juin et le 21 juin. La compagnie sera aussi accompagnée de l'orchestre d'harmonie de Tournefeuille le 18 juin. Autre artiste qui connaît déjà bien le festival des voix : Bobby Dirninger, le bluesman aux accents de Gospel investira la scène du village des Voix le 23 juin. Après lui ce sont les trois musiciens de Joulik qui sont programmés. De nouveaux noms aussi du côté de The two, de San salvador, de la compagnie Ma foi, Les 3 petits cochons, Hihas deu vent et Cocanha. Sans oublier les fidèles Vox Bigerri qui, en parallèle de leur travail sur les chorales populaires avec la compagnie Guillaume Lopez, présenteront leur dernière création avec Jim Black. Bref, un programme métissé qui s'est un peu plus occitanisé pour la version 2017.