Festival de la Voix

vendredi 04 septembre 2015

20e Festival de la Voix

 

 

Festival des Voix, des Lieux... des Mondes
Du 17 au 26 Juin 2016

 

 

C’est avec un immense plaisir et avec une grande fierté que l’association M.C.V. porte la vingtième édition du Festival des Voix, des Lieux... des Mondes. Bien sûr rien n’est possible sans le soutien des institutions, mairie, intercommunalité, département, région dans des temps budgétaires difficiles.

Et malgré les épreuves et les difficultés, nous sommes ici ensemble aujourd’hui pour ouvrir le ban des réjouissances.
Depuis le début de l’aventure, car c’est bel et bien une aventure que de faire vivre, de développer et de faire rayonner un Festival, l’objectif principal est de donner la possibilité à tous d’accéder à des spectacles de qualité et à des échanges artistiques.
Ainsi les ainés comme les plus jeunes ont pu partager avec des artistes des moments uniques et enrichissants pour tous.
De même de nombreux spectacles sont en accès libre afin de permettre à tous les publics de profiter des événements culturels au coeur de la ville.
Car l’âme du Festival est bel et bien nichée dans cette relation à la fois intime et collective qui se construit entre un public et une proposition artistique. Entre alchimie et magie, notre volonté est d’offrir à tous, loin des propositions mercantiles, ces pépites artistiques, joyaux qui s’insèrent dans le magnifique écrin qu’offre le patrimoine de la ville de Moissac.
Vous l’avez compris si ce Festival propose une programmation de qualité avec un objectif d’équité, c’est naturellement que l’association a porté son regard vers les villes et villages de l’intercommunalité pour partager cette richesse et là aussi pour faire rayonner la culture sur l’ensemble du territoire.
L’objectif est toujours d’atteindre un public parfois éloigné de la culture. Cette nouvelle dimension vers des territoires ruraux ne peut que renforcer ce besoin que nous avons tous de vivre ensemble et de se retrouver autour de moments forts et enrichissants.
Ce rayonnement implique encore plus les équipes et les bénévoles sans qui le Festival n’existerait pas, c’est donc pour moi le moment de remercier toutes les personnes qui apportent leurs compétences, leurs envies et surtout leur temps à cette aventure. Vous dire que le bénévolat est chronophage semble un bel euphémisme et le nombre d’heures valorisées dans le plan comptable laisse songeur si chaque heure devait être rétribuée.

Cependant indéfectibles, les bénévoles poursuivent leur implication même si nous souhaiterions voir des plus jeunes venir renforcer les équipes.
Avoir 20 ans cela n’arrive qu’une fois, c’est le moment pour chacun de nous, élus, bénévoles, public de tout âge …. le temps d’un concert, le temps d’un spectacle, le temps d’un échange, de retrouver la légèreté de nos 20 ans avec des artistes qui après tout, sont comme nous … de grands enfants !

Christelle Vandevelde
Présidente de l’Association M.C.V.

 

Réfléchir sur la programmation d’anniversaire du Festival, c’est déjà un peu la fête, on danse un peu avec les dates avec les lieux, pour le Festival des Voix, on jongle aussi avec la pierre, la nature, les communes…du moins c’est l’impression que l’on donne.
Le Festival des Voix entre dans sa vingtième année et sa longévité exprime sa sagesse, toujours très attaché aux valeurs fondamentales que sont le partage, le métissage, j’ai à coeur de valoriser chaque année des artistes engagés dans des combats humanitaires, Noa (2013) Barbara Hendricks (2014) et cette année, Rokia Traoré, toutes les trois nommées ambassadrices
de bonne volonté au HCR.
Et puis il y a les Mondes… depuis plusieurs éditions, le Festival s’est choisi une identité, un visage celui des cultures du monde, le Festival des Voix se moque des frontières et des océans, il invite au voyage et à l’imagination. Japon, Mali, Canada, plus près de nous, l’Italie, puis il y a ceux qui ont fait le choix de l’identité régionale par la langue et la tradition et nous font partager la richesse des accents occitans ou encore les sonorités d’une Harpe distillées par un savant mélange de rock et de musique celte. Rien de plus fascinant que de réaliser que le monde est fait de différences, tel un peintre j’appose les artistes comme des touches de couleurs sur une toile jusqu’à ce que doucement se dessine le tableau.
Le rôle d’un programmateur est enfin de mettre tout en oeuvre pour valoriser des artistes en devenir et d’encourager le public à regarder ailleurs que dans la petite lucarne. Il est de porter au regard de tous que la culture est plurielle, qu’elle n’est pas toxique... Bien au contraire sa générosité encourage la tolérance et l’épanouissement de l’individu et donne à la vie d’une commune, d’un territoire la force et l’équilibre.

Jean-Marc Fuentes
Directeur